Complications post-opératoires

La chirurgie du poumon est une chirurgie spécifique dont les complications peuvent être très graves bien qu’elles restent peu fréquentes. Ces complications diminuent lorsque les interventions sont réalisées par une équipe entraînée.  La fuite pulmonaire entrainant le bullage prolongé du drain et donc un prolongement du séjour, est assez fréquente et gérée facilement par de la patience. Des complications infectieuses peuvent survenir comme une pneumopathie qui nécessitera un traitement antibiotique, une pleurésie ou un pyothorax pouvant parfois nécessiter une reprise chirurgicale. Il peut y avoir des hémorragies avec nécessité de transfusion voir, là encore, de reprise chirurgicale. La fistule bronchique (réouverture en post-opértoire de la bronche sectionnée) est la complication la plus crainte, son taux de 5 à 20% varie en fonction du site opératoire, du terrain et d’une éventuelle chimiothérapie pré-opératoire. Elle peut nécessiter une reprise (ou plusieurs) chirurgical et des soins prolongés.