Conseils post opératoires

L’alimentation sera reprise sans restriction dès le lendemain de l’intervention voire parfois le soir même en cas d’intervention tôt le matin. Le premier lever intervient dès le lendemain de l’intervention ainsi que l’ablation du  drain. Une radiographie de contrôle permet de vérifier l’absence de décollement pulmonaire résiduel et donne le feu vert au départ à domicile qui survient donc dès le lendemain de l’intervention. La cicatrice est laissée rapidement à l’air libre sans pansement. Lorsque la cicatrisation est complète, des massages locaux peuvent améliorer le résultat esthétique. Les douleurs post-opératoires sont généralement gérées initialement par de multiples traitements (morphine, péridurale thoracique,…). Elles s’estompent progressivement (disparition des douleurs d’épaule en quelques jours). Il persiste parfois les douleurs intercostales irradiant en avant sous le sein côté de l’opération, elles peuvent être contrôlées par des antalgiques simples de palier I (paracétamol) ou de palier II (Efferalgan® codéïné, Diantalvic®, …). En cas d’inefficacité de ces traitements, des traitements antalgiques spécifiques contre ces douleurs intercostales peuvent être associés (Lyrica®,…). Toutes les ordonnances vous seront remises avant votre sortie, ainsi qu’une recommandation pour revoir votre chirurgien en consultation à 1 mois avec une radiographie de contrôle.