Questions fréquentes

Une intervention par thoracoscopie est-elle toujours possible ?

Pour la plupart des patients, les interventions sont presque systématiquement faites par thoracoscopie. Cependant, certaines circonstances (adhérences pleurales, séquelles de maladies pulmonaires, anomalies anatomiques, difficultés techniques, complications imprévues…) peuvent nécessiter de transformer l’intervention en chirurgie conventionnelle avec ouverture thoracique. Cette éventualité est rare (environ 5% des cas). Dans de nombreux cas, on doit toujours avoir recours à une intervention conventionnelle faite avec une ouverture thoracique (thoracotomie), pour des raisons techniques et des raisons de sécurité.

Quand faut-il contacter le chirurgien en post opératoire ?

Outre les contrôles postopératoires portés à votre connaissance, vous devez absolument contacter votre médecin si vous constatez par exemple une des situations suivantes: une fièvre persistante; des frissons; des saignements; des douleurs qui augmentent; la persistance de crachats sales ou hémorragiques; une toux qui persiste ou des difficultés respiratoires; un suintement de liquide par n’importe quelle incision…

Aurais-je un traitement à suivre après mon intervention ?

La sécheresse cutanée obtenue au niveau des mains suite à l’intervention entraine la nécessité  d’une application crème hydratante de façon quotidienne.

Je transpire moins des pieds depuis l?intervention, est-ce normal ?

Il existe régulièrement des cas de nette diminution de transpiration des pieds après sympathectomie thoracique. Cela est lié à deux phénomènes distincts, d’une part un effet reflexe à distance et d’autre part un effet psychologique sur l’absence d’appréhension en ce qui concerne l’utilisation des mains.

Je transpire plus du ventre, du dos, des cuisses, des fesses depuis l?intervention ?

Il s’agit du principal effet secondaire de cette chirurgie. Cette hypersudation est en générale plus gérable est beaucoup moins handicapante que celle au niveau des mains. Un traitement médical peut éventuellement être instauré pour diminuer cette gêne.

Quand pourrais-je reprendre mon travail ?

On conseille une petite semaine de repos avant la reprise de l’activité professionnelle.

Quand pourrais-je reprendre l?avion ?

On conseille un mois sans prendre l’avion pour éviter les décollements du poumon lors de cette période de cicatrisation.

Est-ce que je peux me baigner ?

On conseille un mois sans baignade (bain, piscine, mer,..) pour permettre une cicatrisation satisfaisante. Par contre les douches sont bien sûr possible tout en faisant attention à bien sécher la cicatrice après celle-ci.

Et le sport ?

La marche est conseillée dès le retour à domicile en fonction de l’état de forme du patient. On recommande une reprise progressive du reste des activités physiques à partir de 15 jours après l’intervention.