Comment se passe l’intervention ?

Vous entrez à l’hôpital la veille au soir. Il est nécessaire de réaliser une anesthésie générale. Lors de l’intervention, le patient est installé à plat dos, tête en hyper extension. Une mini-incision de 4 cm est réalisée à la base du cou au dessus du sternum. On introduit par cette incision le médiastinoscope qui est un instrument équipé d’une caméra. C’est par ce médiastinoscope que passeront les instruments pour réaliser le prélèvement des ganglions. En fin d’intervention, il n’y a généralement pas de drain sauf cas exceptionnel. Dès la fin de l’intervention qui dure en moyenne de 20 min à 40 min, le patient est transféré en salle de réveil où il restera jusqu’à récupération complète de son autonomie. La douleur est gérée en post-opératoire par le médecin anesthésiste en collaboration avec le chirurgien. Il s’agit généralement d’une chirurgie peu douloureuse mais l’arsenal thérapeutique est suffisamment adaptée pour pouvoir soulager la douleur de manière satisfaisante (péridurale thoracique, pompe à morphine, blocs locaux,..).